Je t’aimerai toujours -Projet de livre sur la mort, en aquarelle, basé sur les paroles d’une petite fille de 4 ans.

tempete-petitParce qu’il est difficile de mettre des mots sur l’absence, la disparition, le non-retour d’un proche, je me suis rendu compte que nous redevenions tous des enfants face à cet évènement, des enfants tristement adultes.

Alors j’ai décidé d’écouter ma fille, qui du haut de ses 4 ans me disait des petites phrases magiques, tristes, mais tellement vraies, peines d’espoir et pourtant si incongrues.

Parce qu’elle est une enfant, et que les enfants savent tout, même quand ils ne savent pas.

Image (4)sansfond

Publicités